aller au contenu ; aller au menu

Vous êtes ici: > archives 4eme trimestre 2013 des rencontres et dédicaces

Archives des rencontres littéraires & dédicaces


Octobre, novembre, décembre 2013


Posté le 14 octobre 2013

Hugues Romano, Conférence-débat


Vendredi 15 novembre 2013, 18h30, entrée libre.

Cet oeil qui nous illusionne, Hugues romano, éditions L'art dit, 94p, 10€

La question est de savoir, ou de tenter de savoir, jusqu’où notre oeil se laisse berner et comment les artistes arrivent à nous leurrer ! Hugues Romano.

«Un jour, je me suis dit qu’un artiste, qu’il soit peintre, sculpteur ou photographe, devait obligatoirement, à un moment, se poser des questions sur la façon de créer des images efficaces sur le public, et surtout se demander comment le spectateur allait percevoir ses oeuvres. Depuis, j’essaie inlassablement de répondre à cette question...»

À partir d’une analyse de la physiologie visuelle en cours à leur époque, Hugues Romano explore l’oeuvre de différents artistes pour comprendre comment, au fil du temps, ils ont créé l’illusion en agençant l’espace dans la peinture.

Le livre contient les reproductions des oeuvres citées par l’auteur, depuis les icônes jusqu’à Monet et Cézanne, en passant par Giotto, Léonard de Vinci et Vermeer, entre autres.

L’auteur

Hugues Romano est médecin ophtalmologiste, auteur de plusieurs livres dont : Sous le regard de la Joconde : Léonard de Vinci, L’œil des dieux (Ed. THEETETE), La cécité et ses représentations (Champ social) La pierre qui parle (Lucie éditions). Amateur d’art, il est aussi peintre et graveur.

Références bibliographiques

Cet oeil qui nous illusionne, Hugues romano, éditions L'art dit, 94p, 10€

James Sacré, lecture de poésie


Vendredi 29 novembre 2013, 18h30, entrée libre.

Le paysage est sans légende, James Sacré, Illus. Guy Calamusa, ed.A. Gorius, 42p, 16€

James Sacré, poète d'origine vendéenne est également un écrivain voyageur.

Il fait une halte au Grenier d'Abondance et lira des extraits de ses poèmes.

En 2013, il a reçu le prix Max Jacob pour son recueil «Le paysage est sans légende», illustré par Guy Calamusa, enseignant à Salon de Provence.

L’auteur

James Sacré est né en 1939. Il passe ses jeunes années à la ferme familiale en Vendée. D’abord instituteur, il part, en 1965, vivre aux Etats-Unis où il poursuit des études de lettres (thèse sur la poésie du XVIe siècle français). Il enseigne dans une université du Massachusetts (Smith College) tout en faisant de nombreux séjours en France et en Italie, en Tunisie, au Maroc. Il a publié des livres de poèmes au Seuil, chez Gallimard et aux éditions André Dimanche, ainsi que chez de nombreux “petits éditeurs”. Il vit maintenant à Montpellier.

«Les thèmes de ses poèmes viennent souvent de l’hypersensibilité de l’enfance, quelque chose d’usé et de neuf en même temps. Comme une mémoire. Une mémoire qu’on s’est perdu dedans. (Si peu de terre, tout). James Sacré aime la matérialité des choses et des mots : rien de divin, mais au contraire ce qui surgit de l’observation humaine des détails du monde, de la nature riche.» Régine Détambel.

James Sacré lira des extraits des recueils suivants:

  • Si les felos traversent par nos poèmes, de jacques Bremond
  • Le paysage est sans légende, de Al mana
  • America solitudes, ed André Dimanche
  • Affaires d'écritures, ed Tarabuste

Références bibliographiques

Si les felos traversent par nos poèmes, James Sacré, ed.Jacques Brémond, 56p, 18€
Le paysage est sans légende, James Sacré, Illus. Guy Calamusa, ed.A. Gorius, 42p, 16€
America solitudes, James Sacré, ed.André Dimanche, 340p, 27,40€
Affaires d'écritures, James Sacré, ed.Tarabuste, 224p, 11€

Dominique Aubert et Philippe Ledru, rencontre


Samedi 7 décembre 2013, à partir de 10h30, entrée libre.

40 ans de photojournalisme génération Sygma, Michel Setboun, Marie Cousin, ed.La Martinière, 39€

Voici l’histoire de Sygma, la célèbre agence française née en 1973. Ce recueil réunit 80 images fortes et donne la parole à leurs auteurs. Deux photographes de cette agence mythique seront au Grenier le 7 décembre pour vous présenter leur travail.

Les auteurs

Engagé dans la force onusienne au Liban au 1er RCP, Dominique Aubert apprend la photographie à l’armée. Il débute à l’agence Sygma dans la foulée, d’abord en tant que pigiste, avant d’être embauché en 1986. Il y reste jusqu’en 1995, effectuant de nombreux séjours en Afghanistan, au Liban, mais aussi en Ouganda. Après son expérience de photographe, il décide de reprendre des études et de passer les examens pour devenir pilote de ligne. Il est aujourd’hui commandant de bord sur Boeing 777, pour la compagnie Air Austral.

Philippe Ledru, réalise son premier photoreportage en Angola. Il rejoint l’agence Sygma 1974 et y restera 16 ans. Aujourd’hui, Philippe Ledru est photographe indépendant.

Afghanistan en 1987

Afghanistan 1987, Ph. Michel Parmentier : Dominique Aubert avec des moudjahidines sur la route qui relie Khost à Kaboul

Dominique Aubert en 1987 avec des moudjahidines sur la route qui relie Khost à Kaboul en Afghanistan. Cette photo a été prise en par le cameraman Michel Parmentier qui est mort d'épuisement un an plus tard sur le mont Everest.

Références bibliographiques

40 ans de photojournalisme génération Sygma, Michel Setboun, Marie Cousin, ed.La Martinière, 39€

Le combat de Dominique Aubert et Philippe Ledru


Cinq photographes portent plainte contre l'agence Corbis

www.flickr/andrewrennie et www.flickr/worldeconomicforum by licence CC

Ex-membres de l'agence Sygma, les photographes Dominique Aubert, Philippe Ledru, Michel Philippot, Moshe Milner et Derek Hudson ont déposé plainte, le 25 juillet 2011, contre l'agence Corbis pour “organisation frauduleuse d'insolvabilité, abus de confiance et abus de bien social”. En cause : la mise en valeur et la commercialisation des archives des photographes.

LIRE "Cinq photographes portent plainte contre l'agence Corbis" de Yasmine Youssi.

Dans l'objectif, Bill Gates, propriétaire de Corbis.
Photo : www.flickr/andrewrennie et www.flickr/worldeconomicforum by licence CC.

Archives des rencontres


Archives Agenda premier trimestre 2013