Vous êtes ici: > Coups de coeur > 2015

Coups de coeur 2015 des libraires du Grenier


Mise à jour le 4 novembre 2015


Romans, polars et plus... 2015 !

Encore plus de coups de coeur

Nous avons la passion des livres et nous avons aimé

un peu | bien ♥♥ | beaucoup ♥♥♥ | passionnément ♥♥♥♥ |


Ce monde disparu de Dennis Lehane

Ce monde disparu de Dennis Lehane, Ed. Rivages, 352p, 21€

Coup de coeur de Marianne ♥♥♥♥

«On l’attendait avec impatience et il ne nous déçoit pas.  Il est excellent ce dernier Dennis Lehane !»

 Ce monde disparu...

Ce monde disparu de Dennis Lehane


Coup de coeur de Marianne ♥♥♥♥

«On l’attendait avec impatience et il ne nous déçoit pas.  Il est excellent ce dernier Dennis Lehane !»


Résumé éditeur

Ce monde disparu de Dennis Lehane, Ed. Rivages, 352p, 21€

En 1943, le monde est en guerre mais aux USA la mafia est prospère.
Après avoir régné sur le trafic d'alcool en Floride, Joe Coughlin a passé la main à son second Dion Bartolo.
Joe agit comme conseiller occulte pour les gangsters Meyer Lansky et Lucky Luciano.

Mais un jour, il reçoit la visite d'un gardien de prison qui est porteur d'un terrible message : quelqu'un veut sa peau.
Troublé par cette mise en garde, Joe cherche à découvrir qui est son ennemi.

L'enjeu est d'autant plus sérieux qu'une taupe a rencardé la police sur l'existence d'un labo de drogue clandestin...  

Références bibliographiques
Ce monde disparu de Dennis Lehane, Ed. Rivages, 352p, 21€

Peindre, pêcher et laisser mourir, de Peter Heller

Peindre, pêcher et laisser mourir, de Peter Heller, Ed. Actes Sud, 384p, 23€

Coup de coeur de Marianne ♥♥♥♥

«C'est un livre fabuleux, beau, poétique et fascinant ! Quel bonheur de lecture.»

 Peindre, pêcher...

Peindre, pêcher et laisser mourir, de Peter Heller


Coup de coeur de Marianne ♥♥♥♥

«C'est un livre fabuleux, beau, poétique et fascinant ! Quel bonheur de lecture.»


Résumé éditeur

Peindre, pêcher et laisser mourir, de Peter Heller, Ed. Actes Sud, 384p, 23€

Peintre en vogue, pêcheur ardent, philosophe artisanal, Jim Stegner tombe dans un engrenage fatal le jour où, témoin accidentel, il prend la défense d’une petite jument maltraitée. C’est qu’il est un poil sanguin, ce père orphelin, en quête d’une sérénité à jamais perdue avec sa fille violemment arrachée à la vie, son mariage pulvérisé, son rapport au monde passablement conflictuel. Pour ne rien arranger, l’homme est profondément allergique à l’injustice, et dangereusement réactif à la violence.

Pourtant, au large de la petite ville de Paonia, Colorado, concentré sur une discipline et une sobriété appliquées, c’est dans l’exercice de son art que le peintre tente de tout canaliser : la douleur, la colère, la peur même. Et voilà que, du jour au lendemain, son quotidien vire à la course poursuite permanente : Jim devient la proie mouvante – et la terreur numéro un – d’une bande de solides ordures qui ne plaisantent pas avec la vengeance.

Mélange explosif de virilité tendue et de lyrisme écolo, d’humour noir et de métaphysique maison, d’action haletante et de poésie contemplative, Peindre, pêcher et laisser mourir raconte avec maestria les dérapages incontrôlables de la vie, le pied sur l’accélérateur et l’oeil sur la beauté des paysages.

Références bibliographiques
Peindre, pêcher et laisser mourir, de Peter Heller, Ed. Actes Sud, 384p, 23€

L’intérêt de l’enfant, de Ian McEwan

L’intérêt de l’enfant de Ian McEwan, Ed. Gallimard, Collection du monde entier, 240p, 18€

Coup de coeur de Marianne et Régine ♥♥♥♥

«Incisif et très fort. Ian MacEwan, de façon magistrale, donne matière à réfléchir sur des sujets de société quand ils s’imposent avec force aux personnages de son roman. On n’en sort pas indemne !»

 L'intérêt de l'enfant.

L’intérêt de l’enfant, de Ian McEwan


Coup de coeur de Marianne et Régine ♥♥♥♥

«Incisif et très fort. Ian MacEwan, de façon magistrale, donne matière à réfléchir sur des sujets de société quand ils s’imposent avec force aux personnages de son roman. On n’en sort pas indemne !»


Résumé éditeur

L’intérêt de l’enfant de Ian McEwan, Ed. Gallimard, Collection du monde entier, 240p, 18€

À l’âge de cinquante-neuf ans, Fiona Maye est une brillante magistrate spécialiste du droit de la famille. Passionnée, parfois même hantée par son travail, elle en délaisse sa vie personnelle et son mari Jack. Surtout depuis cette nouvelle affaire : Adam Henry, un adolescent de dix-sept ans atteint de leucémie, risque la mort. Les croyances religieuses de ses parents interdisant la transfusion sanguine qui pourrait le sauver, les médecins s’en remettent à la cour. Après avoir entendu les deux parties, Fiona décide soudainement de se rendre à l'hôpital, auprès du garçon. Mais cette brève rencontre s’avère troublante et, indécise, la magistrate doit pourtant rendre son jugement.

Dans ce court roman, Ian McEwan allie avec justesse la froideur de la justice à la poésie et à la musicalité qui imprègnent la vie des personnages. Dans un style limpide, il crée une ambiance oppressante et fait preuve d’une complexité thématique impressionnante. Les certitudes se dérobent : où s’arrête et où commence l’intérêt de l’enfant?

Références bibliographiques
L’intérêt de l’enfantde Ian McEwan, Ed. Gallimard, Collection du monde entier, 240p, 18€

Les vies multiples d'Amory Clay, de William Boyd

Les vies multiples d'Amory Clay, de William Boyd, Ed.du Seuil, 528p, 22.50€

Coup de coeur de Marianne ♥♥♥

«C'est un roman très amusant et en même temps touchant et passionnant sur ce beau portrait d'une femme libre.»

 Amory Clay.

Les vies multiples d'Amory Clay, de William Boyd


Coup de coeur de Marianne♥♥♥

«C'est un roman très amusant et en même temps touchant et passionnant sur ce beau portrait d'une femme libre.»


Résumé éditeur

Les vies multiples d'Amory Clay, de William Boyd, Ed.du Seuil, 528p, 22.50€

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, la très jeune Amory Clay se voit offrir par son oncle Greville un appareil photo et quelques conseils rudimentaires pour s’en servir. Elle ignore alors que c’est le déclencheur d’une passion qui façonnera irrévocablement sa vie future.
Un bref apprentissage dans un studio et des portraits de la bonne société laissent Amory sur sa faim. Sa quête de vie, d’amour et d’expression artistique l’emporte bientôt dans un parcours audacieux et trépidant, du Berlin interlope des années vingt au New York des années trente, de Londres secoué par les émeutes des Chemises noires à la France occupée et au théâtre des opérations militaires, où elle devient l’une des premières femmes photoreporters de guerre.

Sa soif d’expériences entraîne Amory vers d’autres conflits, des amants, un mari, des enfants, tandis qu’elle continue à poursuivre ses rêves, à combattre ses démons.

À travers le destin singulier et l’objectif téméraire d’une femme indépendante et généreuse, William Boyd nous promène au gré des événements les plus marquants de l’histoire contemporaine.
Une ode magnifique à la liberté des femmes !

à propos...

William Boyd, né à Accra (Ghana) en 1952, a étudié à Glasgow, Nice et Oxford, où il a également enseigné la littérature. Auteur réputé de fiction, d’essais et de théâtre, il est également scénariste et réalisateur. Avec Susan, sa femme, il partage son temps entre Londres et la Dordogne.

Isabelle Perrin, que tout destinait à une sage carrière universitaire, contracte le virus de la traduction littéraire auprès de sa mère Mimi. Les incurables duettistes cosigneront plus de trente traductions, dont tous les romans de John le Carré depuis La Maison Russie.

Références bibliographiques
Les vies multiples d'Amory Clay, de William Boyd, Ed.du Seuil, 528p, 22.50€

Kinderzimmer, de Valentine Goby

Kinderzimmer, de Valentine Goby, Ed Actes Sud, collection Babel, 7,80€

Coup de coeur de Régine (09/2013) ♥♥♥♥

«Des particules d’humanité pour survivre. Poignant !» Valentine Goby a obtenu en 2013, 2014, 2015, dix prix littéraires pour « Kinderzimmer »

 Kinderzimmer.

Kinderzimmer, de Valentine Goby


Coup de coeur de Régine♥♥♥

«Des particules d’humanité pour survivre. Poignant !»


Résumé éditeur

Kinderzimmer, de Valentine Goby, Ed Actes Sud, collection Babel, 7,80€

Je vais te faire embaucher au Betrieb. La couture, c’est mieux pour toi. Le rythme est soutenu mais tu es assise. D’accord ?

– Je ne sais pas.
– Si tu dis oui c’est notre enfant. Le tien et le mien. Et je te laisserai pas.
Mila se retourne :
– Pourquoi tu fais ça ? Qu’est-ce que tu veux ?
– La même chose que toi. Une raison de vivre.”

En 1944, le camp de concentration de Ravensbrück compte plus de quarante mille femmes. Sur ce lieu de destruction se trouve comme une anomalie, une impossibilité : la Kinderzimmer, une pièce dévolue aux nourrissons, un point de lumière dans les ténèbres. Dans cet effroyable présent une jeune femme survit, elle donne la vie, la perpétue malgré tout.

Un roman virtuose écrit dans un présent permanent, quand l’Histoire n’a pas encore eu lieu, et qui rend compte du poids de l’ignorance dans nos trajectoires individuelles.

Prix obtenus pour "Kinderzimmer"

Prix Gabrielle d'Estrées - 2014, Prix Libraires en Seine - 2014, Prix de l'Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire - 2014, Prix du roman historique coup de coeur des lecteurs du CIC Ouest - 2014, Prix Jean d'Heurs - 2015, Prix SOS Libraires Littérature française - 2014, Prix des Libraires - 2014, Prix des Lecteurs du Maine Libre - 2013, Prix littéraire des lycéens et apprentis de la région Ile de France (Hauts-de-Seine) - 2015, Prix Jean Monnet des jeunes Européens - 2014

Références bibliographiques
Kinderzimmer, Valentine Goby, Actes Sud, 224 pages, 20€

Les prépondérants de Hedi Kaddour

Les prépondérants de Hedi Kaddour, ed. Gallimard, collection blanche, 464p, 21€

Coup de coeur de Régine♥♥♥

«Romanesque en diable avec des personnages qu’on suit, assaillis par beaucoup de réflexion.»

 Les prépondérants.

Les prépondérants de Hedi Kaddour


Coup de coeur de Régine♥♥♥

«Romanesque en diable avec des personnages qu’on suit, assaillis par beaucoup de réflexion.»


Résumé éditeur

Les prépondérants de Hedi Kaddour, ed. Gallimard, collection blanche, 464p, 21€

Au printemps 1922, des Américains d’Hollywood viennent tourner un film à Nahbès, une petite ville du Maghreb. Ce choc de modernité avive les conflits entre notables traditionnels, colons français et jeunes nationalistes épris d’indépendance.

Raouf, Rania, Kathryn, Neil, Gabrielle, David, Ganthier et d’autres se trouvent alors pris dans les tourbillons d’un univers à plusieurs langues, plusieurs cultures, plusieurs pouvoirs. Certains d’entre eux font aussi le voyage vers Paris et Berlin, vers de vieux pays qui recommencent à se déchirer sous leurs yeux. Ils tentent tous d’inventer leur vie, s’adaptent ou se révoltent. Il leur arrive de s’aimer.

De la Californie à l’Europe en passant par l’Afrique du Nord, Les Prépondérants nous entraînent dans la grande agitation des années 1920. Les mondes entrent en collision, les êtres s’affrontent, se désirent, se pourchassent, changent. L’écriture alerte et précise d’Hédi Kaddour serre au plus près ces vies et ces destins. 

Références bibliographiques
Les prépondérants de Hedi Kaddour, ed. Gallimard, collection blanche, 464p, 21€.

J'ai vu un homme de Owen Sheers

J'ai vu un homme de Owen Sheers, ed. Payot Rivages, 352p, 21.50€

Coup de coeur de Régine♥♥♥

«Roman poignant sur la culpabilité et la quête de rédemption. Avec une indéniable qualité d’écriture et une narration subtile, Owen Sheers nous plonge dans un monde contemporain sans pitié.»

 J'ai vu un homme.

J'ai vu un homme de Owen Sheers


Coup de coeur de Régine♥♥♥

«Roman poignant sur la culpabilité et la quête de rédemption. Avec une indéniable qualité d’écriture et une narration subtile, Owen Sheers nous plonge dans un monde contemporain sans pitié.»


Résumé éditeur

J'ai vu un homme de Owen Sheers, ed. Payot Rivages, 352p, 21.50€

Michael laisse planer le doute jusqu'à la dernière page, tel un héros de Hitchcock.

Est-il simplement un mari détruit par la mort de sa femme, reporter de guerre tuée au Pakistan ? Ou un personnage manipulateur ?

J’ai vu un homme est un formidable page-turner, dans la lignée de Samedi de Ian McEwan. Histoire d'amour, portrait d'un monde globalisé qui a banalisé la violence, récit d'un deuil, ce roman magnifique sera publié dans une douzaine de pays et s'annonce comme un succès international. 

Références bibliographiques
J'ai vu un homme de Owen Sheers, ed. Payot Rivages, 352p, 21.50€.

D'après une histoire vraie de Delphine de Vigan

D'après une histoire vraie de Delphine de Vigan, ed. Lattes, 484p, 20€.

Coup de coeur de Régine♥♥♥

«un roman troublant brillamment écrit ! c’est l’histoire d’une intrusion amicale qui se transforme en domination et nous renvoie à notre propre relation a l’intime.»

 D'après une histoire...

D'après une histoire vraie de Delphine de Vigan


Coup de coeur de Régine♥♥♥

«un roman troublant brillamment écrit ! c’est l’histoire d’une intrusion amicale qui se transforme en domination et nous renvoie à notre propre relation a l’intime.»


Résumé éditeur

D'après une histoire vraie de Delphine de Vigan, ed. Lattes, 484p, 20€.

"Ce livre est le récit de ma rencontre avec L.

L. est le cauchemar de tout écrivain. Ou plutôt le genre de personne qu’un écrivain ne devrait jamais rencontrer. "

Dans ce roman, Delphine de Vigan raconte l’histoire d’une amitié. Séduction, dépression et trahison sont les trois temps de ce récit qui entraîne le lecteur dans les coulisses de la création, là où le doute, les apparences et les faux-semblants tendent un piège redoutable. Qui est le maître du jeu ?

« Tu sais parfois, je me demande s’il n’y a pas quelqu’un qui prend possession de toi. »

Références bibliographiques
D'après une histoire vraie de Delphine de Vigan, ed. Lattes, 484p, 20€.

Une forêt d'arbres creux d'Antoine Choplin

Une forêt d'arbres creux d'Antoine Choplin, ed. La Fosse aux Ours, 128p, 16€

Coup de coeur de Marianne♥♥♥

«L’écriture d’Antoine Choplin toujours aussi minimaliste et poétique est d’une justesse incroyable.»

 Une forêt d'arbres...

Une forêt d'arbres creux d'Antoine Choplin


Coup de coeur de Marianne♥♥♥

«L’écriture d’Antoine Choplin toujours aussi minimaliste et poétique est d’une justesse incroyable»


Résumé éditeur

Une forêt d'arbres creux d'Antoine Choplin, ed. La Fosse aux Ours, 128p, 16€

TEREZIN, RÉPUBLIQUE TCHÈQUE, décembre 1941.

Bedrich arrive dans la ville-ghetto avec femme et enfant. Il intègre le bureau des dessins. Il faut essayer de trouver chaque matin un peu de satisfaction en attrapant un crayon, jouir de la lumière sur sa table à dessin, pour enfin s'échapper du dortoir étouffant, oublier la faim, la fatigue et l'angoisse.

Chaque jour se succèdent commandes obligatoires, plans, aménagements de bâtiments. Chaque nuit, le groupe se retrouve, crayon en main, mais en cachette cette fois. Il s'agit de représenter la réalité de Terezin sans consigne d'aucune sorte.

Et alors surgissent sur les feuilles visages hallucinés, caricatures. Tout est capté et mémorisé la nuit puis dissimulé précieusement derrière cette latte de bois du bureau des dessins.

Références bibliographiques
Une forêt d'arbres creux d'Antoine Choplin, ed. La Fosse aux Ours, 128p, 16€.

L'exercice de la médecine de Laurent Seksik

L’exercice de la médecine, de Laurent Seksik, ed. Flammarion, 380p, 20€

Coup de coeur de Marianne♥♥♥

«Roman très touchant sur une famille de médecins juifs dans les bouleversements de l’Histoire où l’auteur célèbre l’art de guérir.»

 L'exercice de la médecine

L'exercice de la médecine de Laurent Seksik


Coup de coeur de Marianne♥♥♥

«Roman très touchant sur une famille de médecins juifs dans les bouleversements de l’Histoire où l’auteur célèbre l’art de guérir»


Résumé éditeur

L’exercice de la médecine, de Laurent Seksik, ed. Flammarion, 380p, 20€

Léna Kotev est cancérologue à Paris. Dans sa famille, on est médecin de génération en génération : Pavel Alexandrovitch exerçait dans la Russie tsariste, Mendel fut professeur dans le Berlin des années 1920, Natalia fut victime, sous Staline, de l’affaire du Complot des Blouses blanches. Loin des combats de ses glorieux aïeux, Léna rêve de se soustraire à la légende familiale. Mais peut-on échapper à son destin ? Inscrits dans une mythologie qui les dépasse, les Kotev ont vocation à donner un sens à l’Histoire autant qu’à toute vie sauvée.

Comme dans ses précédents romans, Laurent Seksik entremêle les destinées et les époques. Autour du choix de Léna se tisse la chronique d’une famille de médecins juifs dans un roman qui célèbre la noblesse de guérir et le refus de la fatalité.

Références bibliographiques
L’exercice de la médecine, de Laurent Seksik, ed. Flammarion, 380p, 20€.

D'ailleurs les poissons n'ont pas de pieds de Jon Kalman Stefansson

D'ailleurs les poissons n'ont pas de pieds de Jon Kalman Stefansson, ed. Gallimard, 448p, 22.50€

Coup de coeur de Marianne♥♥♥♥

«Extrêmement bien écrit et poétique, l’auteur nous embarque dans un siècle d’histoire islandaise»

 D'ailleurs les poissons...

D'ailleurs les poissons n'ont pas de pieds de Jon Kalman Stefansson


Coup de coeur de Marianne♥♥♥♥

«Extrêmement bien écrit et poétique, l’auteur nous embarque dans un siècle d’histoire islandaise»


Résumé éditeur

D'ailleurs les poissons n'ont pas de pieds de Jon Kalman Stefansson, ed. Gallimard, 448p, 22.50€

«Elle est plus belle que tout ce qu’il a pu voir et rêver jusque-là, à cet instant, il ne se souvient de rien qui puisse soutenir la comparaison, sans doute devrait-il couper court à tout ça, faire preuve d’un peu de courage et de virilité, pourtant il ne fait rien, comme s’il se débattait avec un ennemi plus grand que lui, plus fort aussi, c’est insupportable, il serre à nouveau les poings, récitant inconsciemment son poème d’amour. Elle s’en rend compte et lui dit, si je dénoue mes cheveux, alors tu sauras que je suis nue sous ma robe, alors tu sauras que je t'aime.»

Ari regarde le diplôme d’honneur décerné à son grand-père, le célèbre capitaine et armateur Oddur, alors que son avion entame sa descente vers l’aéroport de Keflavík. Son père lui a fait parvenir un colis plein de souvenirs qui le poussent à quitter sa maison d'édition danoise pour rentrer en Islande. Mais s’il ne le sait pas encore, c’est vers sa mémoire qu’Ari se dirige, la mémoire de ses grands-parents et de leur vie de pêcheurs du Norðfjörður, de son enfance à Keflavík, dans cette ville «qui n’existe pas», et vers le souvenir de sa mère décédée. Jón Kalman Stefánsson entremêle trois époques et trois générations qui condensent un siècle d’histoire islandaise. Lorsque Ari atterrit, il foule la terre de ses ancêtres mais aussi de ses propres enfants, une terre que Stefánsson peuple de personnages merveilleux, de figures marquées par le sel marin autant que par la lyre. Ari l’ancien poète bien sûr, mais aussi sa grand-mère Margrét, que certains déclareront démente au moment où d’autres céderont devant ses cheveux dénoués. Et c’est précisément à ce croisement de la folie et de l’érotisme que la plume de Jón Kalman Stefánsson nous saisit, avec simplicité, de toute sa beauté.

Références bibliographiques
D'ailleurs les poissons n'ont pas de pieds de Jon Kalman Stefansson, ed. Gallimard, 448p, 22.50€.

OUI ! 101 questions à se poser avant de se marier de Margaux Motin et Paco

OUI ! 101 questions à se poser avant de se marier, Margaux Motin et Paco, ed. Delcourt, 100p, 24.95€

Coup de coeur de Marianne et Régine ♥♥♥

«Fous rires garantis»

 OUI ! 101 questions...

OUI ! 101 questions à se poser avant de se marier de Margaux Motin et Paco


Coup de coeur de Marianne et Régine ♥♥♥

«Fous rires garantis»

OUI ! 101 questions à se poser avant de se marier, Margaux Motin et Paco, ed. Delcourt, 100p, 24.95€

Résumé éditeur


Pour éviter de vous prendre la tête entre le fatidique « Veuxtu m'épouser ? » et cet instant bref, devant le maire, où vous vous dites « Et si je réponds non, là, il se passe quoi ? », lisez ce livre, et posez-vous LA vraie question, l'ultime : Estce que je l'aime ?

Ce livre est conçu pour être lu à deux, et se poser ensemble 101 questions drôles, tendres et pas moins révélatrices !

Références bibliographiques
OUI ! 101 questions à se poser avant de se marier, Margaux Motin et Paco, ed. Delcourt, 100p, 24.95€.

Histoire d'Irène de Erri De Luca

Histoire d'Irène, Erri De Luca, ed.Gallimard, collection du monde entier, 121p, 12.50€

Coup de coeur de Laura ♥♥♥

Avec beaucoup de poésie et une troublante sincérité, l’auteur aborde les thèmes de l’écriture et de la société humaine dans ces trois récits marins.

 Histoire d'Irène

Histoire d'Irène de Erri De Luca


Coup de coeur de Laura ♥♥♥

Avec beaucoup de poésie et une troublante sincérité, l’auteur aborde les thèmes de l’écriture et de la société humaine dans ces trois récits marins.

Histoire d'Irène, Erri De Luca, ed.Gallimard, collection du monde entier, 121p, 12.50€

Résumé éditeur


Toutes les nuits, Irène rejoint la famille des dauphins, onze avec elle, guidés par une femelle adulte.

Elle vide pour eux les filets sans les couper, elle descend sur le fond et détache des hameçons les anchois et les morceaux de calamars, elle ouvre les nasses.

Avec son couteau italien, elle libère et sauve les siens empêtrés dans les filets.Elle reste avec eux jusqu’à la fin de la nuit. Elle a le même âge que deux des dauphins, une femelle et un mâle. Ils ont grandi ensemble, ils ont exploré les jeux jusqu’à la venue de la maturité.

Dans une langue épurée et puissante, Erri De Luca nous offre ici l’histoire d’une jeune femme vivant sur une île grecque qui passe ses nuits à nager avec les dauphins. Ce texte est accompagné de deux autres courts récits, «Le ciel dans une étable» et «Une chose très stupide.

Références bibliographiques
Histoire d'Irène, Erri De Luca, ed.Gallimard, collection du monde entier, 121p, 12.50€.

Le principe de Jérôme Ferrari

Le principe, Jérôme Ferrari, ed Actes sud, 16,50€, 176p

Coup de coeur de Régine ♥♥♥♥

Le combat d’une âme éprise d’idéal face à la gloire et à l’histoire.

 Le principe

Le principe de Jérôme Ferrari


Coup de coeur de Régine ♥♥♥♥

Le combat d’une âme éprise d’idéal face à la gloire et à l’histoire.

Le principe, Jérôme Ferrari, ed Actes sud, 16,50€, 176p

Résumé éditeur

Fasciné par la figure du physicien allemand Werner Heisenberg (1901-1976) qui, après avoir élaboré le célèbre “principe d’incertitude”, jeta les bases de la mécanique quantique, ce qui lui valut d’obtenir le prix Nobel de physique en 1932, un jeune aspirant philosophe désenchanté s’efforce, à travers la destinée de cet homme de science exceptionnel confronté à la montée du nazisme puis à ses menées lors de la Seconde Guerre mondiale, de prendre la mesure du mal toujours à l’oeuvre dans le monde contemporain tout en tentant d’assumer l’incomplétude et les défaillances de sa propre existence.

Avec ce roman qui fait entrer en résonance les tragédies du dernier conflit mondial et une modernité rongée par les passions économiques, Jérôme Ferrari met en scène, telle une chute d’Icare toujours recommencée, la rencontre obstinément compromise entre l’âme de l’homme et la mystérieuse beauté du monde, que ne cessent de confisquer le dévoiement de la théorie en pratique et la corrosion des splendides innocences premières.

Références bibliographiques
Le principe, Jérôme Ferrari, ed Actes sud, 16,50€, 176p

La fille du train de Paula Hawkings

La fille du train, de Paula Hawkins, ed Sonatine, 21 euros, 378 p.

Coup de coeur de Marianne ♥♥♥

Dans la veine du polar «les apparences», un thriller réussi et addictif.

 La fille du train

La fille du train de Paula Hawkings


Coup de coeur de Marianne ♥♥♥

Dans la veine du polar «les apparences», un thriller réussi et addictif.

La fille du train, de Paula Hawkins, ed Sonatine, 21 euros, 378 p

Résumé éditeur

Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

Avec ce thriller psychologique exceptionnel, Paula Hawkins fait figure de révélation de l’année. Il vous suffit d’ouvrir ce livre et de vous laisser entraîner dans le piège paranoïaque et jubilatoire qu’elle vous tend et vous comprendrez combien cette publication fait figure d’événement.

Références bibliographiques
La fille du train, de Paula Hawkins, ed Sonatine, 21 euros, 378 p.

La cour des secrets de Tana French

La cour des secrets, de Tana French, ed Calmann-levy, 21,90 eur, 528p

Coup de coeur de Marianne ♥♥♥

Un polar efficace et original qui vous tient en haleine grâce à l’étude psychologique très fine des personnages.

 La cour des secrets

La cour des secrets de Tana French


Coup de coeur de Marianne ♥♥♥

Un polar efficace et original qui vous tient en haleine grâce à l’étude psychologique très fine des personnages.

La cour des secrets, de Tana French, ed Calmann-levy, 21,90 eur, 528p

Résumé éditeur

La star du polar irlandais
Un plongeon dans l’enfer de la jeunesse dorée Stephen Moran, présent dans Les Lieux infidèles, est un flic ambitieux affecté aux affaires non classées. Il rêve d’intégrer la Brigade criminelle quand il reçoit la visite de Holly Mackey, fille d’un collègue. Un an auparavant, dans un lycée huppé pour filles de Dublin, le corps de Chris Harper, 16 ans, avait été découvert. Or Holly a trouvé sur le tableau d’affichage du lycée une photo de Chris assortie d’un mot dont les lettres ont été découpées dans les pages d’un livre : « JE SAIS QUI L’A TUÉ. »

Grâce à cet indice, Moran s’impose aussitôt au côté de l’inspectrice chargée de l’enquête, Antoinette Conway. Issus du milieu ouvrier, les deux flics sont mal à l’aise parmi ces jeunes privilégiés. Et il leur est difficile de démêler l’écheveau des secrets et des mensonges propres à l’adolescence. Les drames se produisent aussi dans les cages dorées…

Déroulant son roman sur une seule journée d’interrogatoires, Tana French excelle dans la finesse de ses portraits psychologiques, et dans la tension implacable qui domine.

Références bibliographiques
La cour des secrets, de Tana French, ed Calmann-levy, 21,90 eur, 528p.

Trois fois dès l’aube de Alessandro Baricco

Trois fois dès l'aube de Alessandro Baricco, Edition Gallimard, février 2015,121 p, 13.50€

Coup de coeur de Régine ♥♥♥

Alessandro Baricco imagine un prolongement détonant et surprenant du merveilleux Mr Gwyn.

 Trois fois dès l'aube

Trois fois dès l’aube de Alessandro Baricco


Coup de coeur de Régine ♥♥♥

Ils sont peu de choses face au malheur des années de plomb et les années de plomb sont peu de choses face à la beauté et la puissance de leur rencontre.

Trois fois dès l'aube de Alessandro Baricco, Edition Gallimard, février 2015,121 p, 13.50€

Résumé éditeur

Deux personnages se rencontrent à trois reprises.
Un homme commence à parler avec une femme dans le hall de son hôtel et, quand celle-ci a un malaise, il l'héberge dans sa chambre. Leur conversation se poursuit, l'homme s'ouvre à elle mais mal lui en prend.
Un portier d'hôtel aide une jeune cliente à s'enfuir afin d'échapper à son compagnon, un individu violent et dangereux. Plus âgé qu'elle, il lui révèle qu'il a passé treize ans en prison à la suite d'un meurtre.
Malcolm, le personnage de la première rencontre, est encore enfant quand ses parents meurent dans l'incendie de leur maison. Pour le soustraire aux suites de ce drame et l'emmener dans un endroit sûr, une inspectrice de police le conduit chez un de ses amis. Trois histoires nocturnes qui se concluent à l'aube et qui marquent, chacune à sa façon, un nouveau départ. Trois facettes qu'Alessandro Baricco rassemble en un récit hypnotique et puissant, non dépourvu d'élégance et même de sensualité.

Références bibliographiques
Trois fois dès l'aube de Alessandro Baricco, Edition Gallimard, février 2015,121 p, 13.50€

Plus haut que la mer de Francesca Melandri

Plus haut que la mer de Francesca Melandri, édition Gallimard, collection du monde entier, mars 2015, 202 p, 17.90 €€

Coup de coeur de Régine ♥♥♥

Ils sont peu de choses face au malheur des années de plomb et les années de plomb sont peu de choses face à la beauté et la puissance de leur rencontre.

 Plus haut que la mer

Plus haut que la mer de Francesca Melandri


Coup de coeur de Régine ♥♥♥

Ils sont peu de choses face au malheur des années de plomb et les années de plomb sont peu de choses face à la beauté et la puissance de leur rencontre.

Plus haut que la mer de Francesca Melandri, édition Gallimard, collection du monde entier, mars 2015, 202 p, 17.90 €€

Résumé éditeur

1979. Paolo et Luisa prennent le même bateau, chacun de son côté, pour se rendre sur l’Île. Mais ce n’est pas un voyage d’agrément, car c’est là que se trouve la prison de haute sécurité où sont incarcérés le fils de Paolo et le mari de Luisa. Ce dernier est un homme violent qui, après un meurtre commis sous le coup de la colère, a également tué un surveillant en prison, tandis que le premier a été reconnu coupable de plusieurs homicides politiques sur fond de révolution prolétarienne. L’homme et la femme ne se connaissent pas, Paolo est professeur de philosophie, mais il n’enseigne plus ; Luisa, elle, est agricultrice et élève seule ses cinq enfants. À l’issue du voyage et de la brève visite qu’ils font au parloir de la prison, ils ne peuvent repartir comme ils le devraient, car le mistral souffle trop fort. Ils passent donc la nuit sur l’Île, surveillés par un agent, Pierfrancesco Nitti, avec qui une étrange complicité va naître.

Références bibliographiques
Plus haut que la mer de Francesca Melandri, édition Gallimard, collection du monde entier, mars 2015, 202 p, 17.90 €

Temps glaciaires, de Fred Vargas

Temps glaciaires, de Fred Vargas, Edition Flammarion , 490 p, 19.90€

Coup de coeur de Marianne ♥♥♥

Enfin le retour du commissaire Adamsberg, après 4 ans d’absence ! Les inconditionnels de Fred Vargas ne seront pas décus ! On se régale toujours autant.

Références bibliographiques
Temps glaciaires, de Fred Vargas, Edition Flammarion , 490 p, 19.90€

San-Antonio, de Frédéric Dard. Notre poisson d'avril 2015 !

San antonio

Coup de coeur de Marianne et Régine ♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Nous recevrons le commissaire San-Antonio et son adjoint Bérurier dans le courant avril. Un très grand coup de coeurs à ces oeuvres immortelles :-)
Suivez l'info sur notre Facebook !


Références bibliographiques
San-Antonio, Poison d'Avril, de Frédéric Dard, Ed. Fleuve noir

Amours de Léonor de Récondo

Amours de Léonor de Récondo, édition Sabine Wespieser, 280 pages, 21€

Coup de coeur de Régine ♥♥♥

Apres l’inoubliable « Pietra Viva », Leonor de Recondo nous offre à nouveau un récit lumineux et tragique qui décline le sentiment amoureux du plus convenu au plus inédit.

 Amours

Amours de Léonor de Récondo


Coup de coeur de Régine ♥♥♥

Apres l’inoubliable « Pietra Viva », Leonor de Recondo nous offre à nouveau un récit lumineux et tragique qui décline le sentiment amoureux du plus convenu au plus inédit.

Résumé éditeur

Amours de Léonor de Récondo, édition Sabine Wespieser, 280 pages, 21€

Nous sommes en 1908. Léonor de Récondo choisit le huis clos d’une maison bourgeoise, dans un bourg cossu du Cher, pour laisser s’épanouir le sentiment amoureux le plus pur – et le plus inattendu. Victoire est mariée depuis cinq ans avec Anselme de Boisvaillant. Rien ne destinait cette jeune fille de son temps, précipitée dans un mariage arrangé avec un notaire, à prendre en mains sa destinée. Sa détermination se montre pourtant sans faille lorsque la petite bonne de dix-sept ans, Céleste, tombe enceinte : cet enfant sera celui du couple, l’héritier Boisvaillant tant espéré.

Comme elle l’a déjà fait dans le passé, la maison aux murs épais s’apprête à enfouir le secret de famille. Mais Victoire n’a pas la fibre maternelle, et le nourrisson dépérit dans le couffin glissé sous le piano dont elle martèle inlassablement les touches.

Céleste, mue par son instinct, décide de porter secours à l’enfant à qui elle a donné le jour. Quand une nuit Victoire s’éveille seule, ses pas la conduisent vers la chambre sous les combles…
Les barrières sociales et les convenances explosent alors, laissant la place à la ferveur d’un sentiment qui balayera tout.

Références bibliographiques
Amours de Léonor de Récondo, édition Sabine Wespieser, 280 pages, 21€

Le voyage d'Octavio de Miguel Bonnefoy

Le voyage d'Octavio de Miguel Bonnefoy, édition Payot Rivage

Coup de coeur de Régine et Marianne ♥♥♥

"Ce court récit qui mélange réel et merveilleux est porté par une écriture stupéfiante incrustée de poésie qui magnifie le Vénézuéla." Régine. "Très beau premier roman, très original et bien écrit." Marianne.

 Le voyage d'Octavio

Le voyage d'Octavio de Miguel Bonnefoy


Coup de coeur de Régine et Marianne ♥♥♥

"Ce court récit qui mélange réel et merveilleux est porté par une écriture stupéfiante incrustée de poésie qui magnifie le Vénézuéla." Régine. "Très beau premier roman, très original et bien écrit." Marianne.

Résumé éditeur

Le voyage d'Octavio de Miguel Bonnefoy, édition Payot Rivage

Une grande fable baroque sur le Venezuela, onirique et picaresque, autour de la figure d’un paysan analphabète qui se réapproprie sa propre Histoire : le premier roman de Miguel Bonnefoy, lauréat en 2013 du Prix du Jeune Ecrivain de langue française, qui a révélé des auteurs comme Marie Darrieussecq, Jean Baptiste Del Amo, Antoine Bello, etc...

Références bibliographiques
Le voyage d'Octavio de Miguel Bonnefoy, édition Payot Rivage

Danser les ombres de Laurent Gaudé

Danser les ombres de Laurent Gaudé, édition Actes Sud, 19.80€

Coup de coeur de Régine ♥♥♥

Livre magnifique !

Laurent Gaudé s’empare de la tragédie du tremblement de terre d’Haïti pour une nouvelle variation de ses thèmes de prédilection : la fraternité dans le malheur et le lien entre les vivants et les morts.

 Danser les ombres

Danser les ombres de Laurent Gaudé


Coup de coeur de Régine ♥♥♥

livre magnifique !
Laurent Gaudé s’empare de la tragédie du tremblement de terre d’Haïti pour une nouvelle variation de ses thèmes de prédilection : la fraternité dans le malheur et le lien entre les vivants et les morts.

Résumé éditeur

Danser les ombres de Laurent Gaudé, édition Actes Sud, 19.80€

En ce matin de janvier, la jeune Lucine arrive de Jacmel à Port-au-Prince pour y annoncer un décès. Très vite, dans cette ville où elle a connu les heures glorieuses et sombres des manifestations étudiantes quelques années plus tôt, elle sait qu’elle ne partira plus, qu’elle est revenue construire ici l’avenir qui l’attendait.
Hébergée dans une ancienne maison close, elle fait la connaissance d’un groupe d’amis qui se réunit chaque semaine pour de longues parties de dominos. Dans la cour sous les arbres, dans la douceur du temps tranquille, quelque chose frémit qui pourrait être le bonheur, qui donne l’envie d’aimer et d’accomplir sa vie. Mais, le lendemain, la terre qui tremble redistribue les cartes de toute existence…
Pour rendre hommage à Haïti, l’île des hommes libres, Danser les ombres tisse un lien entre le passé et l’instant, les ombres et les vivants, les corps et les âmes. D’une plume tendre et fervente, Laurent Gaudé trace au milieu des décombres une cartographie de la fraternité, qui seule peut sauver les hommes de la peur et les morts de l’oubli.

Références bibliographiques
Danser les ombres de Laurent Gaudé, édition Actes Sud, 19.80€

L'incendie de Antoine Choplin et Hubert Mingarelli

L'incenie de Antoine Choplin et Hubert Mingarelli, édition La fosse aux ours

Coup de coeur de Marianne ♥♥♥

Tres beau roman épistolaire dans la veine du fameux "Un inconnu à cette adresse" de Kressman Taylor, par deux grands écrivains sur le theme de l’amitié, la culpabilité et la rédemption

 L'incendie

L'incendie de Antoine Choplin et Hubert Mingarelli


Coup de coeur de Marianne ♥♥♥

Tres beau roman épistolaire dans la veine du fameux "Un inconnu à cette adresse" de Kressman Taylor, par deux grands écrivains sur le theme de l’amitié, la culpabilité et la rédemption

Résumé éditeur

L'incenie de Antoine Choplin et Hubert Mingarelli, édition La fosse aux ours

Pavle et Jovan, l'un en Argentine, l'autre à Belgrade, renouent le contact par lettres après plusieurs années de silence.

Leur correspondance les amène, peu à peu, à évoquer un passé douloureux.

Les deux hommes ont été pris dans la tourmente de la guerre en ex-Yougoslavie au début des années quatre-vingt-dix.

Et ce qui est arrivé là-bas a bouleversé leur vie.

Références bibliographiques
L'incendie de Antoine Choplin et Hubert Mingarelli, édition La fosse aux ours

De l'influence du lancer de minibar sur l'engagement humanitaire de Marc Salbert

De l’influence du lancer de minibar sur l’engagement humanitaire de Marc Salbert, édition Le Dilettante, 288p, 17.50€

Coup de coeur de Marianne ♥♥♥

Roman jubilatoire et bien rythmé

 De l'influence du lancer...

De l'influence du lancer de minibar sur l'engagement humanitaire de Marc Salbert


Coup de coeur de Marianne ♥♥♥

Roman jubilatoire et bien rythmé

Résumé éditeur

De l’influence du lancer de minibar sur l’engagement humanitaire de Marc Salbert, édition Le Dilettante, 288p, 17.50€

Il est des coups de matraque qui débloquent les chakras, Arthur Berthier ne s'attendait pas à l'expérimenter en allant enquêter sur un campement de réfugiés. Le rock-critic en disgrâce va être propulsé à la Une de l'actualité avant de trouver l'amour au pied du Sacré-Coeur...

Références bibliographiques
De l’influence du lancer de minibar sur l’engagement humanitaire de Marc Salbert, édition Le Dilettante, 288p, 17.50€

LE CHAT FAIT DES PETITS
Tome 20

Et c'est tant mieux
pour les générations futures !

Le chat fait des petits, Philippe Geluck

Contrairement à une pratique répandue dans nos contrées, LE CHAT a échappé à son destin de matou ! Nos petits-enfants vont continuer à sourire. Ouf !

Ed. Casterman, coffret 3 vol, 17,95€

Le Chat 2016, agenda, calendrier

Calendriers et Agendas
2016

calendrier agendas 2016

Disponibles à la librairie