aller au contenu ; aller au menu

Vous êtes ici: > Coups de coeur > Marie Neuseur    Coup de coeur suivant: > Henri Peña-Ruiz

Marie Neuser, une écriture toute en sensibilité.


Après un premier roman salué par la presse (France 2, Rolling Stone, Passion polar, Vivement dimanche, Moisson noire…), "Je tue les enfants français" en lice pour plusieurs prix et festivals (sélection hiver du Prix SNCF du polar), Marie Neuser présentera le 12 octobre 2012 à 19h00, son second roman "Un petit jouet mécanique"

Un petit jouet mécanique de Marie Neuser


Ambiance moite et angoissante

Un petit jouet mécanique, Marie Neuser, édition L’écailler, 200p, 17€

Résumé

En Corse, l’été, dans un hameau en ruines écrasé de soleil et de chaleur, la seule maison debout est occupée par une famille en vacances. Anna, adolescente rétive, son père, sa mère et Léa, leur petite-fille, bébé de leur fille aînée (Hélène) que les parents gardent pour quelques jours. Un quotidien banal, ponctué de repas, de bains de soleil et d’allers retours entre cette bâtisse nichée dans les collines et la plage en contrebas. L’arrivée de la sœur aînée d’Anna vient jeter le trouble dans cette tranquillité. Anna ne tarde pas à remarquer qu’entre sa nièce Léa et sa mère, quelque chose d’étrange est en train de se passer… Imagination délirante d’une ado sensible ou réalité morbide ?

Drame psychologique intimiste et mortel, Un petit jouet mécanique plonge le lecteur dans une ambiance moite et angoissante dont il ne sort pas indemne.


Je tue les enfants français dans les jardins de Marie Neuser


Chronique d’une mort annoncée

Je tue les enfants français dans les jardins, Marie Neuser, édition L’écailler, 165p, 16€

Résumé

Dans « Je tue les enfants français dans les jardins », Marie Neuser, à travers la spirale sanglante d’une prof devenue la proie de ses élèves, remet notamment sévèrement en cause la vocation des enseignants et les moyens mis à leur disposition par l’institution pour accomplir cette mission éducative.

Ce roman noir qui refuse tout déterminisme sociologique se lit comme la chronique d’une mort annoncée.




Références bibliographiques

◊ Un petit jouet mécanique, Marie Neuser, édition L’écailler, 200p, 17€
◊ Je tue les enfants français dans les jardins, Marie Neuser, édition L’écailler, 165p, 16€.

Disponible à la librairie

MARIE NEUSER
biographie

Portrait de Marie Neuer

Née à Marseille en 1970, Marie Neuser a vécu son enfance dans le Var, proche de l'Italie, dont elle conservera l'amour de la langue. Théatre, danse classique, rock, passion pour l'écriture et les langues occuperont son adolescence.

Elle obtient l'agrégation en 1995 et enseigne dans divers établissements dont une expérience de deux ans dans un collège difficile.

Marie Neuser, outre l'italien étudiera l'espagnol et le portugais et donnera des cours en traduction et littérature à l'université de Provence. Elle ne s'éloignera pas de la littérature et du théatre dont elle partagera la mise en scène avec les élèves de son lycée.

Passionnée d'art, de littérature, de théâtre et de cinéma, Marie Neuser aime les voyages, source d'inspiration pour son écriture.

Marie Neuser, actuellement professeur d'italien, publie son premier roman « Je tue les enfants français dans les jardins » en 2011 aux éditions L'écailler.

MARIE NEUSER
Aux éditions l'écailler

polar, roman noir, rock, pulp et document

Interrogatoire de Marie Neuser

Revue de presse "Je tue les enfants..."

Un petit jouet mécanique

ECOUTER VOIR
Alfred Mauro : témoignage

Vidéo diffusée avec l'aimable autorisation des éditions l'écailler, polar, roman noir